Madjeester, créatrice-costumière

Sous le nom de la marque Madjeester, se cache une petite main aux doigts de fée, Sandrine Cabuzat. Passionnée de couture et de costumes depuis son plus jeune âge, elle décida se s’installer à son compte peu après l’obtention de son diplôme Esmod de stylisme/modélisme en 2006; c’est ainsi que le 10 février 2009 naquît son auto-entreprise, début d’un long chemin jalonné de créations et surtout de découvertes.

Une passion remontant à l’enfance

Les tissus, Sandrine est tombée dedans lorsqu’elle n’était qu’une enfant. Bercée dans les étoffes de sa grand-mère couturière, elle fut rapidement « contaminée » par cette passion qui les unit pour toujours. Déjà, jeux de couleurs et de matières jouaient sous ses doigts, fabriquant une petite trousse par ci, un petit support à épingle par là, apprenant à broder ici, regardant son autre grand-mère tricoter par là… Pas de doute, une vocation était née.

Un savoir-faire certain

Toutes ces années de passions puis d’études lui permirent d’acquérir un savoir-faire non contestable. Aimant le travail bien fait, l’intérieur d’un vêtement est aussi important que l’extérieur pour Sandrine; elle pousse d’ailleurs le raffinement en mettant des détails ou rappels de tissu, par exemple, dans les doublures, qui sont alors autant de secrets réservés au porteur de la pièce… qui a dit qu’on ne pouvait pas se faire plaisir jusqu’au bout?

Un univers bien marqué

Même si elle aime -raffole- de l’histoire, la créatrice préfère ré-interpréter les codes et les époques, enchevêtrant selon son inspiration matières, imprimés, mythes, siècles et civilisations: connaître pour détourner, telle est sa devise. Cependant, chaque détail à son importance dans ses créations: ses costumes sont créés pour vivre, évoluer, se mouvoir, danser… et incarner un personnage issu d’un imaginaire sans limites.
Même si tout peut lui servir d’inspiration, Sandrine est également une férue de mythologie, de contes, de légendes et de science-fiction. Ainsi, ses costumes ont souvent une dimension tournée vers la fantasy, l’ésotérique, le mysticisme… ou encore des personnages venant de romans futuristes!

L’exploration de plusieurs disciplines

Même si son cœur reste acquis à la couture, la créatrice est une touche à tout dont la créativité n’a pas de limite. Conception de costumes de scène sur mesure, d’accessoires, de scénographies de prises de vue photographique, de bijoux… tout est prétexte à suivre la voie de la création, et à nous emmener chaque jour de plus en plus loin.